iStock-1212529313
02 Mars 2022

Comment répondre à un appel d’offre ?

Pour les TPE et les PME, les marchés publics sont une source de levier de chiffre d’affaires. Cependant souvent trop contraignant, trop compliqué et trop d’inertie… l’appel d’offre peut vite décourager beaucoup de dirigeants d’entreprise. Levons les idées reçues pour maximiser vos chances de réussite. Eclairage sur les étapes clés d’une réponse aux appels publics.

Un nouveau seuil pour les marchés publics : 40 000 € HT

Dans tous les secteurs économiques et depuis le 1er janvier 2020, les marchés inférieurs à 40 000 € HT peuvent-être passés selon une procédure "allégée" simple et efficace (dispense de mesures formelles de publicité et de mise en concurrence). Il s'agit de faciliter les démarches, aussi bien pour les acheteurs que pour les fournisseurs.

De ce fait en dessous du seuil, les marchés se passent sans consultation. Il peut donc être pertinent de se faire connaître auprès des services concernés (à la mairie, la communauté de communes, etc.) et d’entretenir des relations avec certains élus ou cadres.

Au-dessus de ce seuil, consulter en premier lieu l’avis d’appel public à la concurrence (AAPC) qui est une sorte de résumé de l’appel d’offres : lieu d’exécution, objet du marché, allotissement, procédure utilisée, contraintes particulières, critères d’attribution et date limite de dépôt des dossiers. Ainsi vous pouvez vous faire rapidement une analyse de l’opportunité de répondre ou non.

Dossier de consultation des entreprises (DCE) pour une analyse précise

Le DCE est le dossier le plus important. Lourd et complexe, il comprend de nombreux éléments qui devront être analysés en détail pour maximiser vos chances de réussite. Car, outre les formulaires administratifs qui devront être remplis, le DCE contient les éléments suivants importants : le règlement de la consultation, le cahier des clauses administratives particulières (CCAP), le cahier des clauses techniques particulières.

En conséquence, vous devez non seulement comprendre ce qui est attendu, mais aussi adapter la forme de votre réponse aux attentes du donneur d’ordre.

Une réponse correctement rédigée

Dans une réponse à appel d’offres, place à la rigueur et à la vigilance. Dans votre dossier, aucune pièce ne doit être oubliée et les documents sont à jour, récents, complets et envoyés dans les délais imposés. Ne pas hésiter à faire relire et vérifier par une seconde personne.

Dirigeant d’entreprise : des formations adaptées à vos besoins

CCI FORMATION vous propose 3 formations, pour affiner vos pratiques de réponse aux marchés publics car l’exercice ne s’improvise pas. Profitez de l’expérience de notre formateur Gilles Colovray.


Des formations spécialement
 conçues pour répondre à vos besoins.

Votre contact :

Edwin ARTUSO 

eartuso@haute-savoie.cci.fr 

T. 04 50 33 72 19

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log