Le financement côté entreprise
Afin d’honorer l’obligation de former les salariés, tout employeur concourt au financement de la formation professionnelle continue en versant une contribution unique et en finançant directement des actions (...)
Votre nom Message Email de votre ami

Le financement côté entreprise

Afin d’honorer l’obligation de former les salariés, tout employeur concourt au financement de la formation professionnelle continue en versant une contribution unique et en finançant directement des actions de formation.

Le plan de formation

Le plan de formation rassemble l'ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l'entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilan de compétences et de validation des acquis de l'expérience et proposer des formations qui participent à la lutte contre l'illettrisme. L'élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l'employeur, après consultation des représentants du personnel.

Le plan de formation peut comporter deux types d'actions :

  • actions visant à assurer l'adaptation du salarié au poste de travail ou liées à l'évolution ou au maintien dans l'emploi dans l'entreprise ;
  • actions ayant pour objet le développement des compétences des salariés

La période de professionnalisation

La période de professionnalisation permet à l’employeur et au salarié de bâtir un parcours de professionnalisation basé sur l’alternance (enseignements théoriques et pratiques) et financé par un Organisme paritaire collecteur agrée (Opca). Elle est réservée à certains salariés. Elle est mise en œuvre à l’initiative de l’employeur ou du salarié.

Elle permet de se former sur le temps de travail ou en dehors du temps de travail moyennant certains aménagements. Le salarié bénéficie alors du maintien de sa rémunération ou d’une allocation de formation.

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Entrée en vigueur 1er janvier 2015, il permet à son titulaire, tout au long de sa vie professionnelle, d’acquérir des heures de formation pour financer des prestations destinées à maintenir son niveau de qualification ou d’accéder à un niveau de qualification supérieure.

L’entretien professionnel

Obligatoire dans toutes les entreprises, quelle qu’en soit la taille, cet entretien doit porter sur vos perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi. Il remplace les autres entretiens existants, à savoir :

  • le bilan d’étape professionnel, ouvert aux salariés ayant au moins deux ans d’ancienneté dans l’entreprise
  • l’entretien de deuxième partie de carrière pour les salariés de 45 ans et plus, obligatoire dans les entreprises et groupes d’entreprises d’au moins 50 salariés
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log